mardi 13 avril 2010

LE DEUIL NATIONAL

,


" Le massacre de Katyń désigne le meurtre de plusieurs milliers de Polonais — essentiellement des personnalités, des officiers mais aussi des étudiants (officiers de réserve), des médecins et des membres des élites polonaises réputées, hostiles à l'idéologie communiste — par la police politique de l'Union soviétique (le NKVD) au printemps 1940 dans une forêt russe près de Smolensk. Par extension, l’expression recouvre l’ensemble des exécutions de membres de l’élite polonaise (de 15 000 à 22 000 personnes) perpétrées en 1940 en divers lieux de l’ouest de l’URSS."
source: Wikipédia






















photos prises le 10 avril 2010 (...)
Wrocław, la Pologne







.

12 commentaires:

Gosia a dit…

.....et 70 ans après, une centaine de personnes représentant l'élite polonaise (encore une fois) viennent leur rendre hommage à Katyn et trouvent la mort au même endroit.
Je reste stupéfaite et pleine d'effroi devant la force de la fatalité...

Je suis contente de me retrouver ce jour-là à Wroclaw, une de plus grandes villes en Pologne, et de pouvoir faire ce petit "reportage" imprévu, à ma façon.
Les deux photos avec la Cathédrale ont été faites le lendemain, le jour de la messe...

Seb! a dit…

Très bel hommage ;-)

Anonyme a dit…

Je savais que tu va faire ces photos, t'as bien reusi!

Anonyme a dit…

La Force du Destin

affectueusement
JS

haude a dit…

un hommage très émouvant avec des photos à la hauteur. Bravo!
Merci pour cette piqûre de rappel...
bonne journée, @ bientôt

Anonyme a dit…

hm jolie
mais je n 'aime pas quand tu décadres trop,un peut c'est bien ..

Le Hibou a dit…

Dommage que ce dramatique accident ait éclipsé un moment émouvant et historique peu avant la catastrophe (le 7 avril) où Vladimir Poutine et Donald Tusk ont rendu tous deux genou à terre et dans le même élan hommage aux victimes du lieu. Ce geste sans précédent a brisé la glace entre les frères slaves qui désormais se recueillent de concert.

Merci pour le reportage impromptu :-)

Gosia a dit…

Je savais, Hibou, que ce reportage va t'intéresser ^^
Je crois que les deux pays vont s'nuir enfin. (je parle du PAYS, tu sais bien ;))

Anonyme a dit…

Et oui, c' est la fatalité: Les massacres, les accidents. Faut pas les oublier, mais il ne faut pas/plus de haine non plus. c' est arrivé, et il faudrait que çà n' arrive plus, même si on sait bien qu' ailleurs dans le monde çà arrivera encore.
Mon père, enrolé de force en tant qu' Alsacien dans l' armée allemande pendant la guerre de 39-45 et envoyé sur le front russe, justement du côté de Smolensk (où il s' est évadé) n'a malgré çà jamais été anti allemand, ni anti russe..

J' espere quand même que dans les gens que tu connais, il n' y avait personne dans cet avion.

Amitiés

Denis de Strasbourg

Gosia a dit…

Moi non, mais mon père connaissait un des députés qui était dans cet avion...
Tu as bien raison pour le reste!
merci..
à bientot

ixbé a dit…

Très beau reportage plein de sensibilité

Christian - Isis Photo a dit…

Ma chère Gosia,
je suis époustouflé par la richesse de ton travail.
Fier d'être ton ami.
Bises,
Christian