dimanche 24 mai 2009

LA PESTE

,
(...)
- Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ?
- J'attends le résultat des analyses.
- Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carrière en Chine, et j'ai vu quelques cas à Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment... Et puis, comme disait un confrère : " C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident. " Oui, tout le monde le savait, sauf les morts. Allons, Rieux, vous savez aussi bien que moi ce que c'est...
- Oui, Castel, dit-il, c'est à peine croyable. Mais il semble bien que ce soit la peste. (...)




(...) "Une manière commode de faire la connaissance d'une ville est de chercher comment on y travaille, comment on y aime et comment on y meurt." (...)




(...) Des pluies diluviennes et brèves s'abattirent sur la ville; une chaleur orageuse suivait ces brusques ondées... (...)




(...) C'est au moment du malheur qu'on s'habitue à la vérité, c'est-à-dire au silence.. (...)




(...) La souffrance profonde de tous les prisonniers et de tous les exilés... est de vivre avec une mémoire qui ne sert à rien. (...)




(...) Il a l'air de vivre sur cette idée, pas si bête d'ailleurs, qu'un homme en proie à une grande maladie, ou à une angoisse profonde, est dispensé du même coup de toutes les autres maladies ou angoisses.
(...)




(...) "Rien n'est moins spectaculaire qu'un fléau et, par leur durée même, les grands malheurs sont monotones" (...)




Tous les fragments viennent de "La Peste" (1947)
Albert Camus




Lieu de l'experiment: Bâle, Suisse

,

29 commentaires:

Gosia a dit…

JE DEMANDE PARDON à la ville de Bâle. Pardonnez moi ce titre, ce décor tiré d'un cauchemar, cette idée... !
Mais bon, ce n'est qu'une création d'ambiance :)

gr3g a dit…

Gosia, vraiment ton travail et merveilleux, tes images sont empreintes d atmosphère et de noirceur, les images sont claires et nettes, comme pour montrer tous les détails de cette sombreur, que les gens essayent toujours de cacher.

Good job collègue
++

laylacarina a dit…

ça fait froid dans le dos, mais c'est magnifique... belle association texte/photos.

Anonyme a dit…

tu es toute pardonnée Gosia Laska :)

Seb! a dit…

J'adore cette atmosphère pestilentielle ;-)
Magnifique traitement, alors tant pis pour ce trou de... ;-)))
oups, je m'égare...

Gosia a dit…

merci pour ces mots, adorateurs de thrillers! :) c'est sympa!

Laubaine a dit…

gosia
bonjour, merci d'etre passée sur mon blog , ce qui me donne l'occasion de decouvrir le votre , fait d'images fantastiques et je pese mes mots ...
Quand l'image se joint a la poesie des textes qui l'accompagne , quand les mots se jouent de la lumiere des images cela donne vraiment un magnifique spectacle empreint d'emotion et de forte sensation...
BRAVO pour votre travail ...

le photomane a dit…

salut.....
toujours de très jolies photos ici, avec un traitement post prod que j'aime beaucoup......

bonne journée

Rémy Brauneisen a dit…

J'adore! C'est une vision de fin de monde mais cela rend bien... L'association de cette ambiance brunâtre avec un extrait de Camus est bien trouvée.. Bravo Gosia!

Gosia a dit…

merci mon pote. J'attends TA vision de Bâle maintenant :)

philzoc a dit…

Superbe travail ! J'adore ta vision des choses et ce traitement tip top ;-))

Cathy B. a dit…

Merci de ton passage dans mon blog: cela m'a donné l'occasion de découvrir ton travail :). Si je fais une photographie plutôt solaire, j'adore m'immerger ou peindre les ambiances sombres. Et là, je me régale! Bravo et à bientôt

Gosia a dit…

Je ne suis pas toujours "obscure", il faut que j'aille enfin à la chasse aux mignonnes libellules, comme toi.. :)

Hirondelle a dit…

Bonjour,
Je découvre ton blog par le biais de Laubaine. Après un bref survol..tès chouette les macro comme je les aime: faible PDC et minimalistes, beaucoup de personnalité dans les prises de rues..bon j'y vais j'ai des valises à faire mais je reviendrai..@+ Hirondelle.

NEO a dit…

Merci pour la visite de mon blog,et merci pour la visite que je viens de faire ici! j'adore cette ambiance et le traitement de ces photos. Bravo.

Philippe a dit…

Salut , pour unr ambiance c'est une ambiance , lourde pesante angoissante , de par le texte et grandement aussi par les photos merveilleusement faites , Phil.

baboue a dit…

Une très belle atmosphère dans cette serie de clichés bien servis par le texte de Camus...j'aime ces ambiances sombres qui donnent beaucoup de force et par dessus tout j'adore les cieux chargés superbement mis en valeur par le hdr....merci pour le partage.

Witek a dit…

美妙 ;)

Gosia a dit…

hahaha :) 美妙 veut dire: merveilleux! Merci polyglote, il y avait jamais de chinois ici!

imhkki a dit…

beautiful photos

JL a dit…

salut, tes photos sont tres sympas également, j'aimerais bien pouvoir emmener un fisheye sous l'eau si j'avais les moyens....

Dumitrescu Victor a dit…

superb work!

Anfrida a dit…

Voila la vision exact de la maladie de notre siecle:les ruelles sont vide et sombre comme le coeur humain, tout le monde est contamine, tout le monde a honte...LA PESTE- consequences de nos peches..!
Amen.

Gosia a dit…

woow! :D

Pernelle a dit…

Alors là je dit bravo ! Tes photos sont superbes, la mise en scène formidable. Le traitement est parfaitement adapté. J'aime tout, jusqu'aux paroles de Camus bien sur.

E.G a dit…

Vos photo sont magnifiques. C'est très inspirant.

Dunkelheit a dit…

J'adore beaucoup ton travail ! Et je voulais savoir ce que tu utilises comme logiciel pour faire sa ?

Je ne penses pas que tu puisses avoir une photo direct, comme les tiennes, avec l'appareil (Genre l'arrondis qu'on trouve sur certaines de photos !) ?

Après j'y connais pas grand chose !

Gosia a dit…

Merci pour ton commentaire :)
Les arrondis c'est une question d'un objectif grand angle, et sinon mon logiciel c'est photoshop.

Dunkelheit a dit…

Bon bah me reste plus qu'à acheter un nouvel objectif ! En tout cas j'aime beaucoup ce que tu fais ! C'est magnifique !