lundi 4 août 2008

LA MER DÉVOILÉE

k

Quand doucement la mer se retire
elle dévoile ses entrailles généreuses



intimidée, mélancolique, rêveuse



elle nous raconte des histoires mystérieuses



Puis, réveillée, ressourcée, elle revient


toute pressée d'affirmer sa grandeur


sa force et sa violence


pour après prendre du recul et redevenir silencieuse


pacifique et zen



Elle revit donc ses hauts :


et ses bas :



déchirée entre la Lune et le Soleil


condamnée à ses humeurs, à perpétuité.


6 commentaires:

Le Hibou a dit…

Devant un tel spectacle sublimé par ton talent, je souhaite être le plus bref et reconnaissant possible : merci!

Gosia a dit…

également, un grand merci à toi le hibou, tu sais pourquoi ;)

Anonyme a dit…

Ja z oficjalną prośbą: proszę niniejszym o zablokowanie mi dostępu do tego oto fotobloga ;-)
Sezon l. w pełni, nie mam ani chwili wolnego czasu, a gdy tylko zaglądnę tu na moment... to z chwili robią się minuty, kwadranse, powietrze ma słony smak a niezwykła perspektywa Twoich zdjęć przyciąga i nie pozwala odejść.

Cudowne, niezwykłe, nie-do-opisania!

Ada

Anonyme a dit…

hmmmmm
gosiaaaaaaaaaaaa

Gosia a dit…

;) hmmmm ..

Seb! a dit…

Tu t'approprie se format si bien et cela rend tes clichés terriblement envoutants. Une mention toute spéciale aux clichés effectués en pose lente qui rajoute de la poèsie à se monde de brute... bon, en fait comme d'hab : je suis fan ! Mais c'est tellement bon de se répéter ;-)