samedi 12 juillet 2008

DE L'AUTRE CÔTÉ DU MIROIR (AUTOPORTRAIT)

m
"L’autoportrait en général au mieux l’Auto-représentation, est un langage, un code, qui est plus ou moins bien maîtrisé. Je suis à la fois mon propre écran et en même temps le plan de projection de mon entourage, les autres humains sont mon miroir et moi, je suis leur miroir. Au sens propre, j’aimerais me signer comme " metteur en spectacle ", metteur en spectacle des sentiments, des situations et de l’expérience. L’utilisation de mon propre corps me permet, à côté des choses importantes comme la conception, la composition et la lumière, d’amener en même temps la régie et l’action. Cela veut dire que je suis mon propre créateur et finalement aussi mon propre produit. "
Dagmar Sippel




Voilà donc la t
ête où naissent toutes ces images obscures...


et des idées mélancoliques..



pleines d'amour (réciproque, hélas ;) pour les petites bestioles ...


et beaucoup d'autres... ;)


(L'autoportrait photographique - un domaine assez difficile, mais à élargir quand meme, donc la suite à venir..)

5 commentaires:

Frida a dit…

Ohlala,vraiment belle cote du miroir! Bon continuation dans tes prises de photos.En te souhaitant un bon avenir dans la photographie.

Fawzi & Anfrida

Libra a dit…

Najpiękniejszy - pour moi - jest ten portret w kolorze ochry/ognia. Przywodzi na myśl stare, tajemnicze obrazy, zapomniane inkantacje, alchemię.. jest w nim cała esencja Photobscure i mroczna strona jego autorki :-) Piękne!

Seb! a dit…

Vraiment sympa ! c'est cool de te voir un peu, une façon de se dévoiler devant son propre objectif. Le piégeur auto piégé par son reflet... labyrinthe égo-photo-centrique... avec un côté doux et un côté obscur comme il se doit ;-)

Nagagate a dit…

Exercice difficile de ce regarder en face. Un auportrait est un acte de courage à mon sens, car j'ai l'impression qu'il est presque impossible de ce trouver bien (ou beau) dû à notre regard critique sur le moindre détail que l'on place tout de suite à un niveau insupportable. Hors, les personnes qui nous entourent nous trouvent très bien comme on est. Quel est donc ce mistère? le fait que notre image est inversée dans le miroir par rapport à la vue d'autrui? Moi par exemple, il n'existe pas une seul photo de moi adulte ou je suis bien dessus. Pas facile d'accepter sa propre image en fait.
Donc chapeau! pour cet autoportrait et c'est gentil d'avoir déposé quelques mots sur mon blog.

ps: tes photos macro obscure font vraiment partir dans l'imaginaire... Superbe travail!!!

Marc L. a dit…

Je m'arrête sur ce post pour dire que j'ai passé un agréable moment dans ta vision du monde qui nous entoure.
Les photos prises à l'UGA et traitées de manière dramatique sont "magnifiquement belles" !
Et que dire des macros qui sont de grande qualité;
Bravo pour ton travail !
Tes auto-portraits sont très bien réalisés, ravi de faire ta connaissance.
A bientôt au détour d'une photo :-)